discographie jazz d'Hamid Drake

suite de la discographie d'Hamid Drake

William Parker Quartet featuring Leena Conquest : Raining on the moon, Thirsty Ear, 2002
raining.JPGUn autre disque assez remarquable. L'un des meilleurs de la Blue Series de Thirsty Ear. Le quartet emmené par le contrebassiste William Parker, figure phare de la scène free new-yorkaise, organisateur du Vision Festival notamment, plonge dans le blues, la soul et le funk pour en ressortir une musique somptueuse. On pense aux
Stances à Sophie de l'Art Ensemble of Chicago pour ce mélange de jazz libre et de soul-funk explosive. La chanteuse Leena Conquest incarne parfaitement des chansons comme les magnifiques "Raining on the moon" ou "James Baldwin to the rescue". Rob Brown au sax, Louis Barnes à la trompette et Hamid Drake à la batterie complètent ce casting idéal.

David Murray & The Gwo-Ka Masters featuring Pharoah Sanders : Gwotet, Justin Time, 2004
Un disque que j'ai déjà évoqué indirectement à l'occasion du concert de David Murray au New Morning en novembre dernier. Le saxophoniste américain y poursuit son exploration des musiques caraïbes, et notamment guadeloupéennes, en proposant une rencontre très réussie de celles-ci avec le jazz et le funk. Rythmiquement c'est très fort. Hamid Drake n'est pas le seul à y contribuer, mais en tenant la batterie il est le complément essentiel des percussionnistes guadeloupéens présents sur le disque.

De plus, on y retrouve encore une fois Pharoah Sanders, dans de beaux duels de saxes avec Murray.

 

Les commentaires sont fermés.